notre projet
pour 2020

Michel DURBANOcelerony-img3.jpg

unis pour la garde

Les 15 et 22 Mars prochains auront lieu les élections municipales.

Véritable rendez-vous démocratique, chacun pourra faire son choix pour mieux vivre sa ville. Résultat d’un travail collaboratif, le projet que nous portons n’est pas le fruit d’un seul homme ou de quelques-uns.

 C’est un projet réaliste et tourné vers l’avenir.

Ville rayonnante et dynamique, La Garde s’est peu à peu assoupie. Notre centre-ville se meurt, cerné par une urbanisation galopante, étouffé par la proximité désordonnée de deux centres commerciaux concurrents. Notre réseau routier est saturé, notre qualité de vie se dégrade.

Parce que ces changements nous touchent, le projet que nous avons construit est donc résolument tourné vers la protection de notre cadre de vie et le développement durable. Le dérèglement climatique est là et nos vies sont déjà impactées. Au sein de nos collectivités, nous savons que nous avons un rôle à jouer.

Porteur des valeurs de citoyenneté et d’humanisme, il sera le fil conducteur de nos actions durant ces six prochaines années afin d’agir au quotidien pour le bien-être de tous, dans un esprit de tolérance, de modernité, de respect et de fraternité retrouvée.

Issus d’horizons différents, les femmes et les hommes réunis à mes côtés pour le conduire, porteront cet engagement. Chacun d’eux dispose des compétences et de l’enthousiasme nécessaires pour le réaliser, et mettre en œuvre l’ensemble des propositions que vous allez découvrir.

01. Citoyenneté
02. Écologie
03. Humanisme

ÉCO-DÉVELOPPEMENT

Faire du développement durable le nouveau modèle de développement de notre territoire.

Zéro plastique et
zéro déchet ->

  • Réduire l’utilisation des matières plastiques dans la livraison des repas auprès des écoles et des personnes âgées. Favoriser progressivement l’utilisation de produits de substitution. Tendre vers le zéro déchet.

Circuits courts ->

  • Valoriser la Zone Agricole Protégée (ZAP) au sein du plan de La Garde, en permettant à de jeunes agriculteurs bio de s’installer et favoriser ainsi les circuits courts en direction des Gardéens mais aussi des crèches et des écoles pour la confection des repas.

Mobilités douces ->

  • Créer dès le début du mandat au moins 10 Km de VRAIES pistes cyclables sécurisées reliant tous les secteurs clés de la ville, parc nature, zones commerciales, zones industrielles, établissements scolaires.
  • Inciter les Gardéens à utiliser le vélo, par l’aménagement de plusieurs stations de location de vélos électriques et la création de plusieurs parkings à vélos.

Tri sélectif, lutter
contre le gaspillage ->

  • Développer « une recyclerie » et l’associer à la déchetterie municipale. Nombre d’objets déposés peuvent être récupérés et réutilisés, cette « recyclerie » devra être gérée par une entreprise d’insertion afin de permettre la création d’emplois en direction des personnes les plus en difficulté.
  • Utiliser les nouvelles technologies, notamment les applications numériques favorisant le geste-citoyen de tri.
  • Favoriser le développement du compostage collectif.
  • Favoriser l’économie circulaire au sein de tous nos services.

Aménagements ->

  • Réaliser un diagnostic sur l’éclairage public pour lutter contre le gaspillage. Équiper la ville de lampadaires « intelligents » qui s’allument aux passages d’un piéton ou d’un véhicule. Les économies réalisées constitueront un budget pour la réalisation de projets d’actions solidaires.
  • Végétaliser les espaces publics et les places, inciter la population et les entreprises à participer à ce mouvement.
  • Installer les panneaux solaires sur nos bâtiments publics et accompagner nos entreprises vers une transition commune au sein de la Zone Commerciale.
  • Initier une plateforme de services pour guider les gardéens qui souhaitent s’inscrire dans une démarche de construction et rénovation durables.

à l'écoute de tous

Le droit à la tranquillité et à la protection, un droit fondamental.

Un vaste plan
volontariste ->

  • Construire un nouveau poste de police municipale plus fonctionnel, favorisant les conditions de travail des agents et l’accueil du public.
  • Réaliser un diagnostic partagé avec la population, pour l’extension de la vidéo-protection.
  • Réaliser un diagnostic sécurité routière, pour identifier en concertation avec la population et les professionnels l’ensemble des points sensibles, mais aussi, la conformité de l’ensemble des ralentisseurs posés sur la commune.
  • Signer une convention avec « une association de prévention de la délinquance », afin de pouvoir bénéficier de l’intervention de plusieurs éducateurs spécialisés au sein des quartiers, et en partenariats avec les professionnels et les établissements scolaires (écoles-collège-lycée).
  • Augmenter les effectifs de la police municipale afin d’assurer une meilleure qualité d’intervention et de service en direction de la population. 25 agents au lieu de 22.

gestion équitable

Une fiscalité juste et équilibrée.

Des ressources
diversifiées ->

  • Réduire les impôts locaux.
  • Mobiliser toutes les sources de financements possibles auprès de l’ensemble des partenaires institutionnels existants. (Fonds structurels, Région, métropole).

favoriser la réussite éducative

Un enjeu majeur de développement harmonieux et de réduction des inégalités.

Les premières mesures ->

  • Créer une agence locale pour l’enfance et la jeunesse, véritable pôle de concertation entre tous les acteurs de l’éducation pour contribuer à l’épanouissement et l’émancipation de chaque jeune gardéen de 3 à 18 ans.
  • Concevoir un plan d’équipement pour chaque quartier par la création d’un espace de loisirs socio-éducatifs à côté de chaque établissement scolaire.

dialogue permanent

Créer les conditions d’une véritable concertation avec la population.

Des citoyens au centre
de la vie de la cité ->

  • Attribuer des budgets participatifs selon des thématiques choisies.
  • Mettre en œuvre des temps d’échanges et de concertations avec la population, par quartier ou par thème sur des sujets concernant l’intérêt général.
  • Consulter pour organiser une bourse aux idées afin d’améliorer le fonctionnement de la ville.
  • Redonner vie aux commissions extra-municipales.

style de vie à
taille humaine

Maîtriser notre développement, lutter contre l’urbanisation galopante.

Repenser le territoire ->

  • Redonner à La Garde une dimension plus humaine où le piéton, les personnes à mobilité réduite et les vélos pourront circuler paisiblement sans obstacle ni danger.
  • Privilégier les terrasses de café et les places arborées, et favoriser les lieux de rencontres et les petites unités commerçantes dans le centre.
  • Appliquer le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune de manière à contenir les 30000 Habitants prévisionnels de manière à maîtriser l’échelle humaine souhaitée.
  • Accompagner les démarches vertueuses d’optimisation des consommations énergétiques et l’emploi des énergies vertes sera proposé aux citoyens.
  • Se conformer à la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU), nous nous attacherons en priorité à améliorer la qualité de vie dans les espaces existants, plutôt que de poursuivre dans la voie de l’urbanisation.
  • Sécuriser et réaménager l’aspect paysager du Rocher de La Garde.

vivre ensemble

Favoriser l’épanouissement de chacun et le vivre ensemble.

Culture et sport
accessibles à tous ->

  • Rénover la Maison communale Gérard Philipe et créer un « Pôle culturel » regroupant la médiathèque, l’unité du conservatoire, le cinéma d’art et d’essais, des lieux de vie, de partage et de rencontres pour les artistes, des espaces pour les enfants et les spectacles.
  • Promouvoir les artistes Gardéens et amener l’art dans la rue.
  • Renforcer le rôle de la maison des associations et faire vivre davantage le tissu associatif Gardéen : accompagnement à la création et aide au démarrage afin de guider les bénévoles dans leurs responsabilités.
  • Dynamiser le tissu associatif sportif et permettre à chacun de trouver son activité, de la pratique libre au sport de compétition.
  • Développer et favoriser avec nos clubs sportifs la pratique du handi-sport.
  • Renouveler et renforcer les animations du centre-ville.

chaque personne compte

Solidaires et bienveillants.

Prendre soins ->

  • Soutenir une politique active en direction de nos aînés. D’une part en faveur de nos jeunes seniors qui sont encore actifs, et d’autre part en faveur de nos plus anciens et de leurs aidants en favorisant des accompagnements spécifiques pour éviter l’isolement.
  • Créer une ville connectée et des cyberespaces pour accompagner les personnes les plus éloignées du numérique.
  • Retrouver « une dynamique de centres socioculturels » ! Disparus dans leurs formes les plus actives, avec la mise en place des Maisons d’Initiatives Sociales (MIS). Actions de soutien à la parentalité, actions d’accompagnement à la scolarité, activités pour les jeunes, accueil des jeunes enfants, lutte contre la fracture numérique, et vie démocratique avec les habitants du quartier.
  • Créer une plateforme de services et de conseils pour accompagner dans leurs démarches et guider les personnes porteuses de handicaps et leurs familles.
  • Maintenir la diversification des modes d’accueil en direction de la petite enfance de 0 à 3 ans, et développer les initiatives innovantes.

activités d'avenir

Créer une dynamique positive en faveur de l’emploi et de l’activité économique.

Emploi et insertion
socioprofessionnelle ->

  • Diversifier l’implantation des entreprises qui s’installent sur notre Zone d’Aménagement Concertée (ZAC), pour permettre une meilleure offre de services et un meilleur accès à l’emploi.
  • Favoriser les relations avec le pôle universitaire pour une meilleure adéquation emploi/formation.
  • Soutenir la zone d’activités sur les problématiques de transport, de sécurité, de développement durable et de bien-être des salariés.
  • Accompagner la création d’un pôle dédié à la création : pépinière d’entreprises destinée à incuber des projets innovants et start-up.
  • Développer davantage l’accueil des jeunes en service civique.
  • S’impliquer dans la formation des jeunes par la signature de contrats d’apprentissage au sein de la commune après évaluation avec les services.
  • Mobiliser toutes les aides publiques du volet « politique de la ville » en direction des jeunes et des adultes.
  • Optimiser et renforcer notre collaboration auprès de la Mission Locale pour l’insertion sociale et professionnelle des jeunes 16-25 ans ainsi que de la Maison de l’emploi et du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) pour l’accompagnement des bénéficiaires du RSA et des personnes en grandes difficultés d’insertion.

cohérence d'ensemble

Les élus devront faire entendre la voix des gardéens au sein de la métropole, et s’affranchir de la domination toulonnaise actuelle.

Fermer le menu

RGPD

Mentions légales & protections des données personnelles

Propriétaire :
Michel Durbano

Responsable publication :
Michel Durbano – contact@unispourlagarde.fr

Webmaster :
ERE2D2

Hébergeur :
OVH – 2 rue Kellermann 59100 Roubaix 1007

Réalisation :
ERE2D2

Délégués à la protection des données :
Michel Durbano – contact@unispourlagarde.fr

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées, sur le serveur du site, en sauvegarde serveur du site et sur le serveur du prestataire emailling Sendinblue, dans un fichier informatisé par Sendinblue pour permettre la communication et l’information via un système de newsletter. La base légale du traitement est le consentement : l’utilisateur, l’internaute consent au traitement de ses données à des fins d’envoi de newsletter par email.

Les données collectées seront communiquées aux seuls destinataires suivants :

  • Michel Durbano et son équipe électorale

Les données sont conservées pendant dix (10) mois, à compter du 01 septembre 2019.

Vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données. Vous pouvez retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données, vous pouvez également vous opposer au traitement de vos données et vous pouvez également exercer votre droit à la portabilité de vos données. Pour exercer ces droits ou pour toute question sur le traitement de vos données dans ce dispositif, vous pouvez contacter : contact@unispourlagarde.fr

Consultez le site cnil.fr pour plus d’informations sur vos droits.

Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits « Informatique et Libertés » ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies et autres traceurs analytiques pour vous proposer une ergonomie et une expérience utilisateur améliorée et réaliser des statistiques de visites.

Michel Durbano

Gardéen depuis sa naissance, Michel DURBANO est le fils de Roger et Raymonde DURBANO, bien connus de tous les habitants de La Garde depuis des décennies et de l’association des gardéens de vieilles souches.

Marié, père de trois enfants, âgé de 53 ans, c’est en chef d’entreprise avisé et ambitieux qu’il développe son exploitation agricole dans le plan de La Garde, depuis 1986.

1er Juillet 1965
1989 à 1995
1995 à 2001
1994
1997 à 2000
2001 à nos jours
Naissance
conseiller municipal délégué
  • conseiller municipal délégué auprès de Maurice DELPLACE
  • vice-président du SITTOMAT
  • membre du SITCAT
Adjoint au maire
  • adjoint au maire délégué à l’environnement, l'eau et l'assainissement
  • vice-président du SIAE
  • vice-président du SIAPE
indivision entre la garde et le pradet
  • participe au règlement de l’indivision entre les deux communes
Membre de comissions
  • siége à la commission des travaux du SITCAT
  • siège à la commission d’appel d’offres du SITCAT
  • représentant de La Garde dans le grand projet du Tramway sur l’agglomération.
élu de l'opposition
De 2001 à 2008 et de 2014 à 2020.
  • membre de la commission des finances
  • membre de la commission urbanisme-travaux
  • membre de la commission culture-jeunesse
  • membre de la commission sport-numérique
  • membre de la commission des appels d'offres