Et si on impliquait les citoyens dans la vie de la commune ?

Comme tous les étés notre piscine va rouvrir ses portes jusqu’en septembre, mais n’est-il pas dommage de ne pas pouvoir en profiter plus longtemps dans l’année ?

Cet équipement a près de 60 ans, il a toujours été entretenu, et adapté aux nouvelles normes, des générations de Gardéens y ont appris à nager.

Il faut maintenant imaginer ce que pourrait être la piscine gardéenne des années futures.

Ce serait l’occasion, dans le cadre de la démocratie participative, de lancer une consultation auprès des Gardéennes et Gardéens, de leur proposer les différentes options en adéquation avec les finances communales, car qui mieux que les usagers et leurs familles sont les plus à même d’avoir une idée ou une proposition.

En effet maintes options s’offrent à nous, piscine chauffée mais avec quelle technologie ? Solaire, pompes à chaleur ?

Faut-il la couvrir ou simplement la protéger des vents dominants ? Doit-elle être ouverte toute l’année comme d’autres piscines sur MTPM, ou juste élargir la période d’ouverture du printemps à l’automne en excluant les mois les plus froids de l’année ?

Voilà l’exemple même du débat public qui pourrait être mené pour un grand projet communal.

Mais à condition que la majorité municipale ait la volonté de s’ouvrir réellement à la démocratie participative.

Michel Durbano, Viviane Chastant, Bernard Giner,Cathy Laget, Cyril Amarit, Wahida Zamouri, Olivier CharloisGroupe Unis pour La Garde

Vive le sport à La Garde

Vive le sport à La Garde

Le mois de Mai, coïncide dans notre commune avec la belle fête du « Mai sportif ». Cette période de pandémie met en lumière que le manque d’activités physiques est préjudiciable à notre bien-être. On s’accorde aujourd’hui sur les bienfaits d’une activité physique régulière à tout âge. Au- delà de l’amélioration de la condition physique, la pratique du sport agit fortement sur notre santé. On peut même en faire une prescription médicale. Mais c’est surtout un formidable moyen de favoriser l’épanouissement individuel, la mixité sociale et l’éducation par les valeurs de respect, de solidarité qu’il véhicule. L’ancienne municipalité, sous la houlette de Maurice Delplace et de ses adjoints au sport, avait mené une politique sportive ambitieuse en accompagnant les associations et les clubs sportifs, en mettant à leur disposition des équipements qu’il a fallu construire y compris en ayant recours à l’emprunt, pour les générations futures. Les gymnases Jacques Troin et Bernard Chabot portent le nom des deux anciens adjoints au sport de cette période. Bravo à tout ce tissu associatif dynamique et à leurs bénévoles qui œuvrent sans relâche et qu’il faut soutenir par des équipements, des services et des subventions qu’il ne faut surtout pas diminuer y compris en période de pandémie.

Les toulonnais préfèrent leurs voitures. Vraiment ?

La circulation à TPM, 2à ans de retards et aucune autre alternative à la voiture.

Dans l’édition de Var Matin du 1er février 2021, le titre annonce « les toulonnais préfèrent leurs voitures »,
Et oui les habitants utilisent très majoritairement la voiture comme moyen de locomotion, mais loin d’être un plébiscite pour l’automobile c’est plutôt le choix par défaut. Peu d’alternatives s’offrent aux habitants de la métropole. Hormis des bus qui sont bloqués dans les mêmes embouteillages et de rares pistes cyclables. Et pourtant en 2001, si M. Falco et sa majorité dont fait partie M. Masson avaient laissé faire, nous aurions deux lignes de tramway sur l’agglomération. La plupart des réserves foncières étaient achetées ou en cours d’achat et les financements de l’état acquis. Depuis quelques années, Mrs Falco et Masson ont commencé à nous promettre un BHNS (Bus à haut niveau de service) en site propre. Mais aujourd’hui en 2021, nous n’avons ni BHNS, ni comme la totalité des agglomérations de la taille de la nôtre un tramway. Alors oui Mrs. Falco et Masson si les toulonnais choisissent la voiture c’est forcé et contraint. Notre groupe soutiendra le projet de transport en commun en site propre le plus moderne et le plus respectueux de l’environnement. Il suffit de se tourner vers nos voisines pour voir que cela fonctionne très bien. Nice par exemple. Il y a urgence, arrêtons de tergiverser et construisons le futur de notre agglomération en mettant en place un transport digne d’une agglomération de 500 000 habitants, pour qu’enfin nous puissions respirez !

Le 8 mars, c’est la journée internationale des droits des femmes et non la journée de la femme .

8 mars 2021, journée internationale du droits des femmes

Une journée , donc à travers le monde, d’action de rassemblement, de bilan, de débat, d’information .
Une journée nécessaire mais ce n’est pas suffisant c’est un combat qui doit être mené en permanence et en tous lieux .Faut-il rappeler la triste liste des féminicides qui gangrènent encore la société ?

Continuer la lecture de « Le 8 mars, c’est la journée internationale des droits des femmes et non la journée de la femme . »

Nous soutenons la journée internationale des droits des femmes

Journée International du Droits de Femmes le 8 mars 2021

Parmi les nombreux combats que nous avons à mener figure en bonne place celui de l’égalité femme/homme. Nous sommes conscients du travail qu’il reste à accomplir pour changer les mentalités et tendre vers plus de liberté et d’égalité. Les progrès sont perceptibles mais le chemin est encore long. Le 8 mars est l’occasion de faire le bilan de la situation des femmes dans le monde et en France.

Continuer la lecture de « Nous soutenons la journée internationale des droits des femmes »

La justice s’oppose au comportement autocratique de certains élus

Le Maire de La Garde ne respecte pas la loi

Depuis le 20 octobre 2020 est publié sur le site du Conseil d’État une décision de justice s’opposant au comportement autocratique de certains élus. En 2019 le tribunal administratif de Lille avait demandé à la majorité municipale de Hénin-Beaumont « de ne plus publier dans le magazine municipal de commentaires sous la tribune de l’opposition », argumentant que cette réponse « a pour objet et pour effet de réduire la portée de la tribune rédigée dans le magazine municipal par les élus de l’opposition ».

Continuer la lecture de « La justice s’oppose au comportement autocratique de certains élus »

L’écologie selon M. Masson

Greenwashing à La Garde

Encore appelé éco blanchiment ou verdissage, voici le procédé utilisé par M. le Maire pour se donner une image vertueuse d’écologie.

M. Masson nous avait déjà fait part de sa sensibilité écologique en peignant en vert les avenues de la commune pour symboliser des pistes cyclables quelques semaines avant les élections municipales de 2014. Six ans après, l’homme et donc les méthodes restent les mêmes. Nous en avons eu l’illustration dernièrement, puisque à grand coup de clairon dans Var Matin, M. le maire annonce le verdissement d’un carrefour situé avenue de la paix. Si l’intention est louable, le gain reste bien modeste face aux enjeux actuels. En effet, il ne s’agit pas de satisfaire l’œil mais d’enclencher un véritable changement dans nos modes de vie. Les pistes ne manquent pourtant pas. Notre commune souffre d’une circulation extrêmement saturée. Nos enfants et personnes âgées mangent toujours dans des barquettes plastiques des produits qui ne répondent que très peu à une philosophie de circuit court.

Continuer la lecture de « L’écologie selon M. Masson »